Goûter de l’histoire- Jeudi 8 février – 16 h – adhérent

25,00

Description

Nouvelles routes de la soie.
Le grand œuvre économique chinois

Jeudi 8 février à 16h
ALCAZAR
62 rue Mazarine
Paris VI é
M° Odéon

« Laissez la Chine dormir car lorsqu’elle s’éveillera, le monde tremblera » célèbre phrase de Napoléon après avoir lu “La relation du voyage en Chine » de Lord Macartney.

Une vision à l’époque de Sainte-Hélène qui s’impose désormais comme une réalité. Napoléon était conscient que le balancier économique et géopolitique eurasiatique penchait du côté de l’Orient et de l’Asie, principales sources des “valeurs ajoutées” de l’époque.

 

La Chine dont la civilisation ininterrompue est la plus longue de l’histoire (sa fondation remonte à la dynastie Xia environ 2100-1600 avant notre ère), est devenue aujourd’hui le premier pays exportateur et la première puissance industrielle et commerciale.

Après des siècles d’isolationnisme et de protectionnisme, la voilà prête à se projeter à l’extérieur.

Le projet OBOR – One Belt, One Road- est un gigantesque chantier économique et commercial lancé par la Chine en 2013. Un nouveau business plan planétaire qui englobe 68 pays représentant 4,4 milliards d’habitants et environ 40 % du PIB mondial est entièrement financé par … une puissance communiste. Parfois comparé au plan Marshall version 21ème siècle, ce projet entraîne des craintes sur l’hégémonie de la Chine, comme ce fût le cas avec les Etats-Unis en son temps.

Donc, opportunité ou menace pour l’Europe?

De Gaulle, premier chef d’Etat occidental à établir des relations diplomatiques avec la Chine communiste en 1964 avait-il entrevu les possibles développements ?

Nathalie Paolucci