VOYAGE 2020 – Angleterre – 9 au 11 juillet 2020

Carte non disponible

Date/heure
Date(s) - 09/07/2020 - 11/07/2020
0 h 00 min

Catégories


Le Premier et le Second Empire en Angleterre

Du jeudi 9 juillet au samedi 11 juillet 2020

 

INSCRIPTION à partir de ce lien

 

Programme:

La guerre entre le Royaume-Uni et la France en 1803 ainsi que la formation de la troisième coalition (UK, Russie et Autriche) en 1805 sont considérés
comme les débuts des guerres napoléoniennes proprement dites ; le Royaume-Uni fera aussi partie de toutes les coalitions jusqu’à la chute du
Premier Empire. Naturellement, Londres commémore largement les victoires britanniques, de Trafalgar Square à Wellington Arch, symbolisant la bataille
de Waterloo, comme ses héros : le roi George III, le premier ministre William Pitt, le maréchal duc de Wellington et l’amiral Nelson. Par ailleurs, le
Royaume-Uni sera la base de la conquête du pouvoir par Napoléon III à partir de son exil de 1836. Il y finira aussi sa vie et y sera inhumé avec son épouse Eugénie ainsi que leur fils, Louis Napoléon, à l’abbaye Saint Michel fondée par l’impératrice. Le 11 juillet 2020 marquera le centenaire de la mort
de l’impératrice Eugénie de Montijo.

1er Jour – Jeudi 9 Juillet 2020 : Paris – Londres
Rassemblement du groupe à Paris – Gare du Nord.
Accueil et assistance par un représentant des Voyages Gallia. Installation à bord de l’Eurostar pour Londres.
07h33 Départ de l’Eurostar à destination de Londres.
09h00 Arrivée à Londres – Gare de London St Pancras International.
Rencontre avec votre guide local francophone et votre chauffeur.
Départ pour une découverte de Londres selon les souvenirs des époques
napoléoniennes de l’histoire française.
Visite de la Tour de Londres. Erigée par Guillaume le Conquérant, la Tour de
Londres est une vénérable forteresse où transparaît encore l’histoire mouvementée
de la farouche Albion. Au fil des siècles, à la fois palais royal et forteresse, prison et
lieu d’exécution, elle abrite aussi les fameux joyaux de la couronne. Ici, se trouvent les
souvenirs de Wellington et de la guerre d’Espagne.
Visite de la Cathédrale Saint Paul, oeuvre majeure de Wren, nourrie de quelques
influences françaises, et qui devait, à son tour, influencer de grands édifices parisiens.
Elle révèle de nombreux monuments d’officiers tués durant le Premier Empire.
Déjeuner dans un restaurant à Londres.
Visite de l’abbaye de Westminster, l’église la plus connue de Londres. Lieu de sépulture de la plupart des rois et reines d’Angleterre et lieu du couronnement de Guillaume le Conquérant, l’abbaye fut édifiée par Edouard le Confesseur en style roman, puis reconstruite au XIIIe siècle, sous Henri III. Le « coin des poètes » fait honneur aux écrivains du royaume. L’abbaye abrite aussi les tombes d’hommes d’Etat et militaires anglais.
Visite d’Apsley House, résidence du duc de Wellington de 1817 à sa mort ; elle était à l’époque, la première maison importante à l’entrée de la ville. Les souvenirs et oeuvres d’art rassemblés par le vainqueur de Waterloo et ses descendants constituent désormais un musée, le Wellington Museum.
Installation à l’hôtel. Dîner et nuit à l’hôtel.

2ème Jour – Vendredi 10 Juillet 2020 : Excursion à Chislehurst
Petit déjeuner à l’hôtel.
Trajet vers le comté historique de Kent. Napoléon III avant de reposer à Farnborough a été inhumé dans un premier temps dans le coeur de l’église catholique de Chislehurst : visite.
C’est ici, dans la région de Chislehurst que se trouve Camden Place, demeure construite en 1717, qui accueillit l’impératrice Eugénie et le prince impérial dès l’automne 1870. Napoléon III les rejoignit un an plus tard après sa captivité en Prusse.
Déjeuner au Chiselehurst Golf Club (Camden Place est, depuis 1894, le clubhouse d’un parcours 18 trous de golf).
Retour à Londres et passage devant le n°1 de King’s Street où vécut le futur Napoléon III, proscrit, de 1847 à 1848 après son évasion du fort de Ham.
Puis arrivée à l’Hôtel de Ville de Londres (London Guildhall) et découverte, dans la grande salle, des monuments à l’amiral Nelson, au duc de Wellington et à William Pitt (sous réserve de fonctions civiques de la salle ce jour-là).
Dîner à l’hôtel.
Conférence par un responsable du Souvenir Napoléonien, dans la salle du restaurant, sur un thème relatif à l’un ou aux deux empereurs français et au Royaume-Uni.
Nuit à l’hôtel

3ème Jour – Samedi 11 Juillet 2020 : Londres – Commémoration de la mort de l’impératrice Eugénie – Paris
Petit déjeuner à l’hôtel.
Le matin, trajet vers le comté du Hampshire, où se dresse l’abbaye Saint Michael de Farnborough, qui abrite notamment le mausolée de Napoléon III. C’est là également que reposent l’impératrice Eugénie et leur fils unique, le prince impérial Eugène-Louis, tué en Afrique du Sud en 1879 à l’âge de 23 ans. La messe sera célébrée à l’intention de l’impératrice Eugénie pour le 100ème anniversaire de sa mort.
Une école privée occupe le Farnborough Hill, l’ultime demeure de l’impératrice Eugénie qui y vécut durant plus de 30 ans (en cette période de vacances scolaires, cette visite n’est normalement pas possible).
Déjeuner dans un restaurant à Farnborough.
Passage par l’Académie royale de Sandhurst, qui est l’école de formation des officiers de la British Army ; vue de la statue en pied du prince impérial Louis-Napoléon, mort le 1er juin 1879 en pays zoulou de l’actuelle Afrique du Sud.
Visite du château de Windsor où Napoléon III et Eugénie furent reçus en 1855. C’est là que l’Empereur fut fait chevalier de l’Ordre de la Jarretière. Vue du cénotaphe représentant le prince impérial dans la chapelle Saint George.
Transfert à Londres – Gare de London St Pancras International.
Installation à bord de l’Eurostar pour Paris.
19h01 Départ de l’Eurostar à destination de Paris.22h27 Arrivée à Paris – Gare du Nord