VOYAGE 2020 – La campagne d’Andalousie – mercredi 15 au mercredi 22 Avril 2020

Carte non disponible

Date/heure
Date(s) - 15/04/2020 - 22/04/2020
0 h 00 min

Catégories


La campagne d’Andalousie

Du mercredi 15 au mercredi 22 Avril 2020

Voyage sur les lieux de la campagne d’Andalousie et sur les pas de l’impératrice Eugénie particulièrement à
Grenade où elle naquit, et au palais de Liria où elle mourut à Madrid.

 

INSCRIPTION à partir de ce lien

Programme

1er Jour – Mercredi 15 Avril 2020 : Paris – Madrid
RDV à l’aéroport de Paris Orly 3. Accueil et assistance par un représentant des Voyages Gallia.
10h10 Décollage du vol régulier Transavia à destination de Madrid Barajas. Arrivée à 12h15.
Accueil par le guide local francophone. Transfert en ville. Déjeuner à Madrid.
Départ pour une visite guidée de Madrid que l’empereur Napoléon 1er occupa en
1808/1809, Après Paris et Naples, la dynastie des Bourbons dut céder Madrid où
un Bonaparte s’installe : Joseph Bonaparte, le frère ainé de Napoléon. Peuplée
aujourd’hui par 3 millions d’habitants, placée au centre géographique de
l’Espagne et sur un plateau à 660 m d’altitude, Madrid est une belle ville
relativement récente (capitale de l’Espagne depuis 1561).
Découverte des sites importants pendant la période française de la ville : la porte
de Tolède avec son arc de triomphe dont la construction fut ordonnée par le roi
Joseph-Napoléon 1er, la Puerta del Sol, la place centrale du pays (km 0 de ses routes) et de Madrid avec la
statue de l’ours à l’arbousier, symbole de la ville. Ces sites sont également importants pour le « soulèvement du
Dos de Mayo » (1808) qui marque le début de la guerre d’indépendance espagnole. La plaza de Santa Ana est
une création du roi Joseph Napoléon 1er qui fit démolir le monastère du même nom. Elle est bordée par le théâtre
espagnol, le plus ancien théâtre de Madrid (restauré en 1802-1807). Vue de La plaza de Lealtad (de la loyauté).
Visite du palais de Liria. Ancienne propriété de la maison d’Albe, c’est ici que mourut, en 1920, l’impératrice
Eugénie. Le musée abrite des oeuvres d’art et la Bible d’Albe.
Installation à l’hôtel.
Dîner et nuit à l’hôtel.

2ème jour – Jeudi 16 Avril 2020 : Madrid – Aranjuez – Tolède
Départ en car vers Aranjuez.
Visite de l’ancienne résidence d’été des rois de Castille d’Aranjuez. C’est ici
que Lucien Bonaparte, ambassadeur à Madrid, et Manuel Godoy, secrétaire d’Etat
d’Espagne signèrent la convention d’Aranjuez en 1801. Cet accord établissait les
conditions de l’union des armées et flottes de l’Espagne, de la France et de leurs
alliés, afin de combattre les forces militaires de la Grande-Bretagne.
Départ pour Ocaña. Visite du site de la victoire française d’Ocaña. La bataille
d’Ocaña fut disputée le 19 novembre 1809 et aboutit à la victoire des Français sous
les ordres du maréchal Soult contre les Espagnols du général Juan Carlos de Aréizaga.
Déjeuner en route.
Continuation vers Tolède. Installation à l’hôtel. Fin d’après-midi libre pour la découverte individuelle de Tolède, la
capitale de la Manche, connue par le roman de Miguel de Cervantes «Don Quixote de la Mancha». Cette ville
conserve des monuments arabes, mudéjars, juifs et gothiques, comme la splendide cathédrale à la décoration
intérieure Renaissance et Baroque.
Dîner et nuit à l’hôtel.

3ème Jour – Vendredi 17 Avril 2020 : Tolède – Valdepeñas – Baeza
Départ vers Valdepeñas. Evocations napoléoniennes en route : Madridejos, Manzanares, Santa Cruz de
Mudela. Toutes ces localités sur le « camino real », le grand chemin qui reliait Madrid à l’Andalousie, ont été
témoins de la bataille de Valdepeñas mettant en présence l’armée française et un soulèvement populaire les 5 et
6 juin 1808.
Déjeuner en route.
Arrêt en route à Guarromán afin de visiter l’église où se trouve la sépulture du général Jacques-Nicolas Gobert,
blessé mortellement à la tête au cours des prémices de la bataille de Bailén.
Continuation vers Baeza., un charmant village doté d’un important patrimoine de style Renaissance dont les
bijoux les plus précieux se trouvent autour de la cathédrale : le palais de Jabalquinto, le séminaire San Felipe
Neri, la place du Pópulo qui aurait fait partie d’une cité romaine avec sa fontaine des Lions et l’ancienne
boucherie. Découverte individuelle de la localité.
Installation à l’hôtel.
Dîner et nuit à l’hôtel.

4ème Jour – Samedi 18 Avril 2020 : Baeza – Bailén – Grenade
Visite du champ de bataille de Bailén. Cette bataille eut lieu entre le 19 juillet et le 22 juillet 1808 et fut le premier
échec terrestre important des armées napoléoniennes. Les troupes espagnoles
étaient commandées par les généraux Francisco Javier Castaños et Théodore de
Reding de Biberegg alors que les troupes françaises l’étaient par le général Pierre
Dupont de l’Etang. 17 641 soldats de l’armée française furent faits prisonniers à
cette occasion et déportés à Cadix puis sur les îles de Cabrera, des Canaries et en
Angleterre.
Déjeuner en route.
Continuation par Villanueva, évocation de la rencontre entre les émissaires
espagnols et français le 19 juillet 1808, Mengibar et Jaén, avec la vue depuis le
mémorial sur les divers lieux de batailles dans les environs de la localité.
Route jusqu’à Grenade.
Installation, dîner et nuit à l’hôtel.

5ème Jour – Dimanche 19 Avril 2020 : Grenade – Malaga – Algésiras
Grenade est l’une des villes les plus captivantes d’Espagne. Ses palais nazaris qui figurent parmi les plus beaux
monuments de la culture islamique, et les édifices gothiques et renaissances, construits après la reconquête,
justifient sa visite. Visite guidée du palais arabe de l’Alhambra, chef d’oeuvre
d’architecture. L’enceinte de l’Alhambra contient plusieurs édifices ayant un
caractère militaire, administratif et religieux. Ils sont complètement entourés de
remparts et de tours. Découverte des jardins du palais du Généralife qui datent du
XIVe siècle ; de dimensions réduites, c’est une combinaison extraordinaire de jardins
en terrasses, de bassins, de fontaines et de jets d’eau. De retour dans la partie
basse de la ville, évocation de l’impératrice Eugénie de Montijo, née le 5 mai
1826 au 12 de la calle de Gracia.
Départ vers Malaga. Evocation des combats de mars 1810, vue de plaques
commémoratives et de monuments. A Malaga, vues du château de Gibralfaro, forteresse maure qui domine la
ville, la Alcazaba, palais forteresse du XIe siècle et la cathédrale, monument national.
Continuation vers Algésiras.
Installation, dîner et nuit à l’hôtel.

6ème Jour – Lundi 20 Avril 2020 : Algésiras – Cadix
Départ vers Cadix en passant par Chiclana de la Frontera et San Fernando avec vue de demeures, monuments,
château, forts, et lieux en rapport avec la guerre franco-espagnole et le siège de Cadix du 5 février 1810 au 24
août 1812. La ville résista à ce long siège.
Visite guidée panoramique à pied de Cadix. La ville de Cadix, fondée par les Phéniciens en 1104 av. J.-C., est
l’une des plus anciennes d’Europe. Son site exceptionnel, sur une presqu’île délimitant une baie naturelle, a
déterminé ses activités de port de pêche et de passagers, de commerce et militaire. Influences musulmanes,
périodes de prospérité et urbanisme maitrisé en font une ville très séduisante. Accès (ou départ) par le Pont de la
Constitution de 1812 ouvert au trafic en 2015, passage par les places de San Juan de Dios (mairie), de San
Antonio, de España, … devant la cathédrale, etc. Seront aussi évoqués les pontons de Cadix en rapport aux
prisonniers de l’armée défaite à Bailén.
Installation, dîner et nuit à l’hôtel.

7ème Jour – Mardi 21 Avril 2020 : Cadix – Jerez de la Frontera – Séville
Départ pour Jerez de la Frontera et visite d’une cave avec dégustation de vins. Les vins de Jerez, ou Xérès,
connus dès l’Antiquité, sont le fruit d’une heureuse harmonie entre le climat, le sol et un savoir-faire ancestral. Ils
sont aujourd’hui l’un des produits andalous les plus répandus par le monde. La visite constituera (normalement) en
un passage par les vignes, la découverte des caves et une dégustation de la production. A 12h00 Spectacle : «
Comme dansent les chevaux espagnols » à l’Ecole Royale Andalouse d’Art Equestre. Si l’école est récente,
elle perpétue une longue tradition d’élevage et de dressage des chevaux dans la Péninsule. Vous y admirerez
encore le musée de l’attelage, qui présente des carrosses, des harnachements et des tenues de cavaliers, les
stalles des chevaux et enfin le musée de l’art équestre. Ce dernier musée présente le cheval et toutes les
disciplines équestres à partir de cartes et de montages audio-visuels. Le pure race espagnole, ou cheval andalou,
est le roi de cette école.
Déjeuner à Jerez de la Frontera.
Départ pour Séville. Installation à l’hôtel. Fin d’après-midi libre pour la découverte individuelle de Séville.
Dîner spectacle de Flamenco dans un Tablao de Séville. L’Andalousie a vu naître et a su faire perdurer sur sa
terre la tradition du Flamenco. Musique, danses et chants d’une très grande originalité expriment les joies,
souffrances et espérances de toutes les franges de la population andalouse.
Nuit à l’hôtel.

8ème Jour – Mercredi 22 Avril 2020 : Séville Paris
Visite guidée de la journée de Séville. Visite panoramique, le matin, avec la
cathédrale, troisième par la taille parmi tous les temples du monde chrétien, le quartier
de Santa Cruz, un lieu délicieux, l’un des plus anciens de la ville. En périphérie de ce
centre de la ville, découverte de célèbres monuments de la ville : la Torre del Oro au
bord du Guadalquivir, qui faisait partie des fortifications à l’époque maure, la Plaza de
Toros de la Maestranza, la « Mecque » de la tauromachie et les plus belles arènes
d’Espagne, le Parque Maria Luiza avec sa théâtrale Plaza de Espana, etc. Passage
aux abords du QG du maréchal Soult.
Déjeuner à Séville.
Visite des Archives générales des Indes. Dans un bâtiment construit selon les plans de Juan de Herrera, tous les documents relatifs aux colonies espagnoles ont été rassemblés ici depuis la fondation des archives en 1785.
17h00, transfert à l’aéroport ; Assistance aux formalités d’enregistrement sur le vol retour.
19h45 Envol pour Paris sur le vol régulier Transavia.
22h10 Arrivée à l’aéroport de Paris Orly 3.