PRIX NAPOLEON III – 2019 – Christina Egli

Après un parcours quelque peu éclectique avec un bac A5 (philosophie – 3 langues vivantes), un BTS de secrétariat de direction, un emploi en tant que bibliothécaire à la bibliothèque universitaire de Constance pendant plus de 20 ans avec en parallèle des études en histoire de l’art, archéologie et histoire (rien que du Moyen-Âge), je suis arrivée au musée Napoléon de Thurgovie en 2000 (pendant un an et demi en tant que bibliothécaire à 20%, puis depuis 2002 en tant que conservateur avec un poste à 100%). Depuis je suis chargée des collections, des expositions (permanentes et temporaires), de la recherche ainsi que de la pédagogie du musée. Et bien sûr des relations dans les milieux napoléoniens francophones. Un véritable emploi multi-casquettes. La passion pour l’histoire napoléonienne est venue avec mon activité au musée.

Pour le musée Napoléon de Thurgovie le Grand Prix Napoléon III représente la reconnaissance pour le travail fourni depuis plus de 15 ans pour faire connaître Arenenberg et son histoire ainsi que celle de ses célèbres habitants, que ce soit Hortense de Beauharnais, Louis Napoléon Bonaparte, l’impératrice Eugénie ou le Prince Impérial. Pendant toutes ces années, nous avons remis – tant que possible – les pièces du musée dans leur état d’origine, augmenté les activités (expositions, visites guidées thématiques, programme de restauration du château et du parc paysager, publications …).

Il s’agit d’un travail d’équipe, de toute l’équipe du musée Napoléon de Thurgovie, toutes générations de collègues confondues, où chacun/e apporte ses spécialités et ses qualités. Comme dans un puzzle où chaque pièce prend sa place pour former un tout. Le Grand Prix Napoléon III n’est pas seulement la récompense d’une personne, mais celle de toute une équipe car sans elle ce résultat n’aurait jamais pu être atteint dans cette envergure.

Christina Egli

 

Articles précédents