Plaidoyer pour nommer le nouveau porte-avion français le « Napoléon Bonaparte »

Pourquoi ne pas nommer notre nouveau porte-avion français le « Napoléon Bonaparte » ?

 

Ce n’est pas un grand homme de mer, pourrait-on nous objecter ? Les noms des précédents Porte-Avions français non plus (pour les derniers) : Charles de Gaulle, Foch, Clemenceau. La tradition veut que ce soit un grand homme d’Etat ou un grand militaire. Napoléon Bonaparte réunit tous ces avantages, et même au-delà ; les arguments ne manquent pas ; qu’on en juge :

 

 

 

Pourquoi ne pas nommer notre nouveau porte-avion français le « Napoléon Bonaparte » ?
Ce n’est pas un grand homme de mer, pourrait-on nous objecter ? Les noms des précédents Porte-Avions français non plus (pour les derniers) : Charles de Gaulle, Foch, Clemenceau. La tradition veut que ce soit un grand homme d’Etat ou un grand militaire. Napoléon Bonaparte réunit tous ces avantages, et même au-delà ; les arguments ne manquent pas ; qu’on en juge :

 

  1. C’est le souverain français ayant le plus voyagé par mer : sans compter plusieurs allers
    retours entre la corse et le continent, il est allé depuis Toulon jusqu’en Egypte (AR), et
    surtout jusqu’à l’ile de Sainte-Hélène en Atlantique sud (8000 Km) en 1815 ! ce dernier
    voyage peut même être complété d’un voyage retour puisque sa dépouille a été
    rapatriée en 1840 ; même Saint-Louis, le plus grand roi voyageur (2 croisades en Terre-
    Sainte par voie maritime) ne l’égale pas en distance…
  2. C’est un insulaire, la mer a toujours fait partie de sa vie : depuis la Corse jusqu’à Sainte –
    Hélène, en passant par l’ile d’Elbe en 1814 et l’ile d’Aix en 1815, où il attendit vainement
    un bateau vers l’Amérique après Waterloo, les iles et leur dimension maritime font partie
    de sa vie (lire à ce propos « L’insulaire » de David Chanteranne) ;
  3. C’est le français le plus puissant que la France -et le monde- ait connu : toutes les cours
    d’Europe ont craint son influence, et ses armées ont occupé les principales capitales de
    l’Europe (sauf Londres…), de Lisbonne jusqu’à Moscou ; c’est ce qui fait que notre
    emblème national est resté le drapeau tricolore : rappelons-nous le discours de
    Lamartine devant l’Hotel de ville de Paris en 1848 alors qu’il était question d’adopter à sa
    place le drapeau rouge : « le drapeau tricolore a fait le tour du monde avec la République
    et l’Empire, avec vos libertés et vos gloires » ;
  4. C’est le français le plus connu dans le monde -après peut être le général de gaulle, qui a
    lui aussi son porte avion ; le nom de Napoléon est connu dans le monde entier, et les
    ouvrages sur son épopée totalisent 70 000 titres, soit autant que le nombre de jours
    passés depuis sa mort (d’après Jean Tulard) !
  5. C’est l’un des chefs d’Etat ayant exercé le pouvoir le plus longtemps dans notre pays
    depuis la Révolution : 16 années de 1799 à 1815, soit plus que les présidents de Gaulle
    (11 ans) et Mitterrand (14 ans) … Seuls Louis-Philippe (17 ans) et un autre Napoléon
    (Napoléon III, 21 ans !) le devancent ; cette longévité et stabilité a permis de transformer
    durablement notre pays, le dotant d’institutions qui durent encore, comme le code civil.
  6. Le double nom de « Napoléon Bonaparte » représente à la fois l’Empire et la
    République ; son engagement républicain était réel et la République française s‘en
    souvient : le portrait du général de la Révolution, chef de l’armée d’Italie en 1796, n’a til
    pas orné les billets de 100 francs de la jeune Ve République Française dans les années
    1960/70 ? et l’Empire n’était-il pas la continuation de la République par d’autres moyens,
    comme l’illustre le senatus-consulte de 1804 (approuvé massivement par plébiscite) qui
    stipule « le gouvernement de la république est confié à un empereur » ?
  7. Il a réalisé l’Union nationale entre les français profondément divisés depuis 1789 ;
    Napoléon a en effet réalisé le tour de force de réconcilier les français, opposés depuis la
    Révolution en deux camps irréconciliables (les monarchistes et les républicains) ; il est à
    proprement parler un rassembleur autour de l’étonnante synthèse d’une « monarchie
    républicaine », qui sied si bien aux institutions de la Ve République (selon le célèbre
    constitutionnaliste Maurice Duverger).
  8. C’est un grand soldat et un capitaine de génie qui a auréolé de gloire notre pays : il a
    remporté 40 batailles, soit plus qu’Alexandre le Grand, Hannibal et César réunis ! D’après
    l’un de ses plus irréductibles ennemis (le duc de Wellington), sa présence sur le champ
    de bataille valait à elle seule 50 000 soldats !
  9. Il fait honneur à notre Histoire, à l’heure ou des esprits peu scrupuleux veulent la réviser
    à l’aune du politiquement correct ; ce faisant ils commettent une grossière erreur, en
    jugeant le passé avec des idéaux empruntées au monde d’aujourd’hui…. A l’heure où
    certains cherchent à déboulonner des statues d’hommes célèbres, décerner le nom de
    Napoléon Bonaparte au fleuron de notre flotte serait un beau « pied de nez » porté à
    cette attitude révisionniste fermement taclée par le président Macron, lequel a lui-même
    assuré lors de son allocution télévisée du 14 juin dernier « qu’aucune statue ne serait
    déboulonnée ».
  10. Aucun autre bateau ne porte son nom : le seul navire à avoir porté le nom de « Napoléon
    Bonaparte » récemment était un ferry de la SNCM, vendu à une compagnie italienne en
    2014 qui l’a rebaptisé « Rhapsody »… Pas de risque d’entrer en concurrence, donc.
  11. Le port base du porte avion est et restera Toulon ; quelle belle rencontre avec l’Histoire
    en rappelant ainsi que la légende napoléonienne a commencé à Toulon en 1793, ville où
    l’Aigle prit son envol, depuis la mythique « batterie des hommes sans peur » ;
  12. Enfin, quelle belle occasion de profiter de l’année du bicentenaire de la mort de notre
    empereur pour lui rendre un vibrant hommage en adoptant en 2021 son nom pour le
    PANG !

Mesdames et Messieurs les décideurs en matière de défense, à vous de prendre vos responsabilités
pour donner le nom illustre de Napoléon Bonaparte au nouveau navire amiral de notre flotte !

 

Frédéric COUVERT

 

Articles précédents